ANASTASIA

Publié le 27 mars à 11:07
Fiche Backstage n°1

1: La réussite du ton chair
 Basé sur le principe séculaire du « gras sur maigre » : une première couche d’acrylique et par la suite, la peinture à l’huile pour travailler les dégradés et variations de teintes.
 

Backstage 3

L’acrylique extra fine Pébéo pour la finesse des tonalités et son pouvoir couvrant
 L’huile XL Pébéo car siccativée, elle permet de travailler rapidement en couches successives et pour ses couleurs « vives » qui apportent du punch à la couleur chair.

2 : Le mélange de l’artiste pour la couleur chair
 Première couche :
 Artist Acrylics Orange de cadmium 402 (10 %), Jaune de cadmium moyen 301 (3 %), Blanc de Titane 118 (87 %)

Seconde couche :
 Huile XL Blanc de titane 25, Rose lumière 27, Ocre rouge 42, Jaune de cadmium primaire imit. 02, Rouge cadmium foncé imit. 06

3: Le double gold « au gros sel »
 Première couche d’acrylique studio « or iridescent » en exécutant un aplat « propre » et la deuxième couche très liquide en mélangeant la couleur avec de l’eau parsemée de gros sel. Après le séchage , enlever le sel avec un chiffon.

4 : Astuce du papier froissé
 Prévoir de garder une quantité de peinture « or » sur la palette. Réaliser le fond en utilisant un papier journal froissé et tamponner la couleur sur les bords du dessin pour un effet « craquelures ».