Abstrait, Préhispanique et Coloré

Publié le 24 mars à 23:05
Artiste émergent, Interview exclusive avec Xavier Yarto

Je m’imagine avec une présence plus importante en Europe. Je pense que mon développement artistique va augmenter en même temps que mon engagement et mon implication dans des challenges, cela évoluera d’une manière naturelle et évidente, ceci inclue le fait d’essayer différents matériaux.

Autodidacte Mexicain, pionnier dans la fusion de l’art moderne et de l’art préhispanique, Xavier Yarto fait partie de nombreuses associations d’Art.

 La Confédération Internationale des Sociétés d’Auteurs et Compositeurs basée à Paris en France.

  • L’association brésilienne des auteurs “DireitosVisuais”
  • La Société des arts Visuels en Argentine

Il a donné plus de 20 interviews depuis 2006 au Mexique, en Espagne, à Amsterdam aux Etats Unis et a réalisé plus de 20 expositions au Mexique, en Espagne, aux Pays Bas, en Suède et aux Etats Unis et en 2015, il sera présent à Paris, Rome et en Autriche.

Interview

Pebeo: Comment avez-vous commencé à peindre ?
Xavier : Depuis que je suis enfant, j’ai toujours aimé dessiner, quand j’étais adolescent j’ai travaillé dans une galerie d’art et d’encadrement puis j’ai réalisé que j’étais capable de peindre. Mon premier tableau était un bison sur une base en bois. J’avais pris le bison d’un livre d’histoire me disant qu’il serait facile à peindre et j’ai utilisé de la peinture à l’huile que j’avais trouvée à la maison. Mais je ne l’ai plus aujourd’hui, j’ai dû le donner à quelqu‘un.

Parlez-nous de votre style. Comment est-il devenu celui qu’il est ? Comment a-t-il évolué ?

J’ai deux styles, un est purement abstrait et l’autre est une fusion entre l’art préhispanique et l’art abstrait.  Le deuxième est venu de ma passion pour l’archéologie mexicaine et j’ai pensé que ce serait une bonne idée de combiner les deux.

J’ai commencé avec cette technique en 2006, juste avant mon exposition à New York. Ma première exposition dans ce style appelée «  préhispanique, couleurs et espaces » s’est déroulée à la Galerie d’Art de l’université de Colima.

Comment définiriez-vous votre art?
Original, coloré et inhabituel. C’est un art contemporain avec des thèmes Préhispaniques.

Quel est votre ressenti vis à vis des couleurs que vous utilisez ?
J’aime penser que mon travail est vraiment caractérisé par la couleur, mon intention est d’amener de la joie à chaque œuvre que je produis.

Qu’est ce qui inspire vos créations ?
La tranquillité, j’aime travailler sans stress. Parfois les idées et l’inspiration me viennent pendant que je dors et soudain, je me réveille et je vais peindre afin de ne pas perdre l’idée.

Tlaloc II

Quelle est la réaction du public face à votre travail et vos nombreuses expositions ? Trouvez-vous une différence entre le Mexique et les autres pays ?
Je suis très chanceux d’obtenir des réactions très positives partout, mais je pense que les réactions sont meilleures en Europe probablement parce que les mexicains ne sont pas très familiers avec l’art abstrait. Un jour, une personne au Mexique est venue me voir pour me dire « ici au Mexique, tout le monde peint du Préhispanique »

Quelle a été votre meilleure expérience à l’occasion d’une exposition ?
Toutes mes expositions ont été des expériences fantastiques pour moi, mais sans aucun doute, celle qui sort du lot est mon exposition à Amsterdam, il s’agissait de ma première exposition en solo en Europe.

Où sera votre travail dans quelques années ? Quel est votre chemin d’artiste ?
Je m’imagine avec une présence plus importante en Europe. Je pense que mon développement artistique va augmenter en même temps que je m’engagerai et que je tenterai de nouveaux challenges, cela évoluera d’une manière naturelle et évidente, ceci inclue le fait d’essayer différents matériaux.

foto 1 (8)

Blanc

 Comment voyez-vous le monde de l’art aujourd’hui ?  Voyez-vous une différence entre l’art en Amérique latine et  le reste du monde ?  Je suis particulièrement passionné par l’art abstrait et je ne  trouve pas beaucoup de différences entre l’art d’Amérique Latine et le reste du monde.
La seule chose à laquelle je pense  est que vous devez vous débattre encore plus si vous voulez sortir du lot en Amérique Latine.

Quels artistes vous inspirent ?
Il y a plusieurs artistes qui m’ont inspirés, Matisse, Jackson Pollock and Mark Rothko.

Quel est votre ambition artistique aujourd’hui ?
Travailler dur et montrer mon travail autant que je le peux.

foto (14)

Blanc

 

https://www.facebook.com/xavier.yarto?fref=ts
http://www.xavieryarto.com/