Exposition "Panorama" de Gerhard Richter au Centre Georges Pompidou du 6 juin au 24 septembre 2012

Publié le 03 août à 9:31
"Panorama", l'exposition événement de Gerhard Richter

"Panorama", l'exposition événement de Gerhard Richter

Après Londres et Berlin, Paris accueille « Panorama » de Gerhard Richter au Centre Pompidou.

 

Richter

Gerhard Richter est né en 1932 à Dresde, en Allemagne. Il vit et travaille désormais à Cologne.

Il a reçu de nombreux prix tout au long de sa carrière comme le Praemium Imperiale au Japon en 1997. Il est internationalement reconnu comme étant l'un des plus grands peintres vivants aujourd'hui.

Dans les années 1960-70, il se définit comme étant un "artiste pop allemand", ses «Photopaintings», aux contours floutés et atmosphères brumeuses, reproduisent des images récoltées dans les médias et la publicité, ainsi que des photographies personnelles de la vie quotidienne, portraits, objets et scènes ordinaires.

Richter conservera tout au long de sa vie ce travail de peinture figurative, qu’il indique être une «peinture classique» et lui permet d’explorer peu à peu l’histoire de la peinture elle-même.

La peinture engage un dialogue avec la photographie et sa reproductibilité, dialogue qui sera alimenté par des allers-retours entre la peinture peinte d’après photo et la photographie repeinte à partir de la fin des années 1980, ainsi que les photographies des peintures, éditées dans les séries d’affiches et de livres, dans les années 1990.

oeuvres Richter

A partir des années 1970, Richter développe une peinture abstraite en parallèle de sa peinture «réaliste». Il utilise fréquemment le procédé de l'agrandissement de fragments d'images ou de toiles, en forme de palettes de couleurs agencées en grilles. Elles pourraient évoquer aujourd’hui la notion du pixel.

A la fin des années 1980, l’artiste utilise une raclette de métal ou de bois sur des couches de peinture fraîche superposées, en les écrasant : il fait apparaître les différentes couches de couleurs, laissant place à une certaine forme de hasard. Ces tableaux abstraits engagent un contre-courant au sein du travail de Richter, permettant un lâcher prise de la maîtrise de ses tableaux figuratifs et une production d’images nouvelles, sans autre lien que la matière elle-même de la peinture et du geste qui la travaille.

Dans les années 2000, il réalise de grandes sculptures de verre, en réponse au Grand Verre de Marcel Duchamp.

oeuvre Richter 2

Le Centre Georges Pompidou accueille, sous le commissariat de Camille Morineau, conservateur au Musée d'Art moderne de Paris, l'exposition rétrospective "Panorama", qui a été montrée précédemment à la Tate Modern de Londres et à la Nationalgalerie de Berlin. Cette exposition, de 150 œuvres environ, propose un parcours à la fois chronologique et thématique dans le travail de Gerhard Richter. 

Du 6 juin au 24 septembre 2012 au Centre Georges Pompidou, Paris 4ème.