© RMN (Musée de l'Orangerie) / Hervé Lewandowski

© RMN (Musée de l'Orangerie) / Hervé Lewandowski

© RMN (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

© RMN (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski 

La peinture de plein air selon Monet

Claude Monet naît le 14 novembre 1840 à Paris
Pendant plus de soixante ans, Claude Monet a peint sans relâche, élaborant une œuvre qui incarne l'expression la plus pure de l'impressionnisme, pour constituer au début du XXè siècle un des fondements de l'art moderne. Si Monet est incontestablement un peintre de paysage, il aborde de multiples reprises les tableaux de figure et les natures mortes. Avec Le déjeuner sur l'herbe ou  Femmes au jardin, Monet ajoute le défi de la peinture artistique du plein air.

Dans la Normandie de son enfance où Boudin puis Jongkind l'avaient initié à la peinture de plein air, il exécute des marines mais aussi des "effets de neige". Puis à Paris et en banlieue, avec un accent particulier porté sur Argenteuil, dans les années 1870, ses paysages lumineux et colorés des bords de Seine reflètent le plein épanouissement de l'impressionnisme.

En 1890, alors âgé de 50 ans, Monet crée son jardin dans sa propriété de Giverny et s'inspire des paysages alentours. Il travaille de manière systématique à des tableaux d'après un même motif, conçus comme des ensembles manifestant l'évolution du motif selon les changements d'éclairage au fil des heures et des saisons.

Le cycle des Grandes Décorations de Nymphéas consacre Monet décorateur. Il marque l'aboutissement de recherches entamées plus tôt dans la carrière de l'artiste.

 Voir notre pas à pas "Peindre à l'Huile Fragonard en extérieur ">>