Grande composition A de Mondrian

Grande composition A

Etude d'arbres

Etude d'arbres

La peinture abstraite selon Mondrian

Piet Mondrian naît en 1872 à Amersfoort en Hollande.  Il est reconnu comme un des pionniers de la peinture abstraite et un des fondateurs du néoplasticisme.
Mondrian travaille des nuances de couleurs afin que les  couleurs ne deviennent pas des acteurs au sens dramatique. Mondrian a même cherché à détruire l’espace au sens traditionnel, il le construit dans une nouvelle plastique indépendante de référence déjà vue.
Il travaille avec une grande rigueur. Les couleurs et les non couleurs ne sont pas agissantes. Pour lui, l’abstraction dans la peinture artistique est la recherche de la paix, une joie interne d’une tranquillité de la paix. Il déclare vouloir chercher à produire un tableau qui ne fasse penser à rien ; ce qui n’exclut pas au contraire une bonne connaissance de l’art décoratif et en particulier de l’art oriental.
Ainsi il situe les couleurs primaires dans ce qu’elles représentent habituellement, le bleu n’est plus le ciel, le rouge n’est plus sang, le jaune n’est plus lumière.
Dans son  exigence sur l’histoire de la peinture, Mondrian  supprime le vert, (mélange du jaune et du bleu) puisque si il y a mélange  et des beaux arts, il y a action et si action, absence de paix. Le vert est aussi pour lui la couleur de l’énergie, la couleur de la végétation, de toute la tradition hollandaise, du paysage des prés, des vaches. Il supprime le vert de tradition figurative hollandaise. Il s’écarte de toutes représentations en  diagonale, car une diagonale est orientée, vectorisée, elle monte ou elle descend  et représente l’énergie. Contraire à son inspiration à la paix.  

Voir notre pas à pas Peindre à la Studio Acrylics sur châssis 3D >